1er octobre à 17H00 : Messe du centenaire des Soeurs Carmélites à Vinça, en direct sur YouTube

Jeudi 1er  octobre à 17 heures, les soeurs carmélites vous accueille pour une messe d'action de grâce à l'occasion du centenaire de la restauration de la vie carmélitaine à Vinça. La célébration sera présidée par Mgr Turini et retransmise en direct sur notre chaîne YouTube du diocèse. 

 

carmel copie
UN SIÈCLE DE CARMEL A VINÇA

1861 : Mère Bathilde de l’Enfant-Jésus (Suzanne de St Exupéry, co-restauratrice des Carmes déchaux en France avec le Père Dominique de St Joseph) fonde le Carmel de Vinça dans un ancien couvent de Capucins. Nous avons fêté les 150 ans de notre Carmel en 2010-2011, sous l’épiscopat et en la présence de Monseigneur Marceau. En 1870 ce Carmel est placé sous la juridiction des Carmes.

1901 : Loi sur les associations, les carmélites de Vinça sont expulsées de leur monastère et s’éteignent peu à peu dans le village, sauf une.

1919 : deux jésuites de Perpignan vont « offrir » aux carmélites de Bédarieux, exilées à Arenys de Mar, le Carmel de Vinça devenu la propriété de Madame de Balanda, sœur de Maître Trullès qui avait aussi racheté l’abbaye de St Michel de Cuxa.

Printemps 1920 : la grippe espagnole s’abat sur les religieuses d’Arenys, retardant un peu le retour en France. Trois carmélites en meurent.

7 avril 1920 : départ du 1er groupe des carmélites d’Arenys, qui arrivent le lendemain à Vinça, accueillies par le Père carme Ildefonse (supérieur délégué des anciennes carmélites de Vinça) et par la dernière survivante de cette communauté, sœur Gertrude.

21 mai 1920 : arrivée du 3ème et dernier groupe. Monseigneur de Carsalade du Pont prend alors les carmélites sous sa juridiction.

Début mars 1921 : décès de Madame de Balanda et début des travaux de restauration du monastère

Printemps 1923 : bénédiction de la Chapelle restaurée (désafectée depuis la révolution), pose de la clôture, prise d’Habit de la première postulante.

2, 3 et 4 septembre 1923 : Triduum en l’honneur de la béatification de Ste Thérèse de l’EJ.

Printemps 2020 : le coronavirus impose deux mois de « confinement ». Les carmélites retardent la célébration de leur centenaire. Reliées à leur diocèse et à Rome via internet, elles s’unissent à la souffrance du monde et prient pour tous, depuis la tribune de la chapelle.

1er Octobre 2020 : Monseigneur Turini vient présider la fête de sainte Thérèse de l’EJ et rendre grâce pour les 100 ans écoulés depuis « le retour d’exil » !

Pin It
  • .